Repas solidaire le 11 mai

8 mai 2017 à 21:56

Collège Saint Joseph

Après avoir mis en place des écoles, formé des enseignants pour scolariser les enfants de la Bretagne, s’il est une aventure qui a profondément marqué Jean Marie de la Mennais et ses Frères, c’est le départ vers « les pays lointains » à l’appel du roi et des ministres de la marine et de l’éducation nationale.
Dès 1837, les premiers frères partiront de Brest sur un bateau appelé « La Girafe » vers les Antilles pour préparer l’émancipation des esclaves, préparer les esclaves à leur libération par l’enseignement.
Les Frères qui partaient, dès 1837, étaient de jeunes hommes. Beaucoup étaient prêts à risquer ainsi leur vie. Et c’était pour toujours. Le voyage était périlleux. Les conditions de vie l’étaient encore davantage. Après tant de sacrifices, quel bonheur de voir enfin arriver le jour de l’abolition de l’esclavage.

la mennais

Le Frère Ambroise, des Antilles, faisait ainsi le récit de ce jour tant attendu: « J’étais à Fort-Royal (Fort de France), le 23 mai 1848…. En voilà des cris, en voilà des pleurs, car beaucoup pleuraient de joie. Notre maison a été envahie: tous les gens de couleur des habitations où allait le Frère Arthur ont voulu l’enlever pour faire le tour de la ville en triomphe ».
Début d’une aventure internationale qui continue encore aujourd’hui… les frères sont impliqués dans l’éducation des jeunes en Bretagne, en Espagne, en Italie, en Angleterre… et plus particulièrement dans les pays les plus pauvres en Afrique, à Haïti, mais aussi en Indonésie.
Chaque année, le collège St Joseph propose un repas solidaire pour continuer l’œuvre de Jean Marie de la Mennais : permettre aux jeunes d’être scolarisés dans les pays défavorisés.


Le 10 Mai 2017 étant la Journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France,

Le collège st joseph organisera son repas solidaire le JEUDI 11 MAI 2017.

Ensemble, mobilisons-nous, par un geste simple de solidarité, poursuivons l’œuvre de JEAN MARIE DE LA MENNAIS en faveur des enfants d’ici et d’ailleurs.



Repas solidaire : 2 projets retenus


projet repas solidaire

Nous avons sélectionné ce projet car il fait état d’une urgence absolue. Non seulement ces enfants peinent à accéder à l’éducation et à l’alimentation, ce qui de nos jours est révoltant, mais en plus, le peu qu’ils possédaient a été réduit à néant après le passage de l’ouragan.
Ironie du sort, les aides viennent à manquer et il est de notre devoir de redonner de l’espérance à ces enfants. Montrons-leurs que nous sommes solidaires et que nous refusons de telles inégalités. Soyons fiers et motivés.
Damien

projet repas 2

Nous avons retenu ce projet car la mission qu’il porte est essentielle : aider des jeunes à s’instruire et à apprendre un métier.
S’instruire, apprendre un métier est aussi un droit fondamental et nous devons faire tout notre possible pour qu’il soit respecté.